<< Retour

Prix Individuel / Vidéo – Blog
Superspationnaute

Collège Max Rouquette, St André de Sangonis

Florian Baeza

Un futur homme d'accueil à l'entrée d'une ville spatiale, un métier habituellement réservé aux femmes mais les hommes commencent a s'y mettre. Il sensibilisera les visiteurs sur la pollution.

Prix Classe / Vidéo – Blog
Techni-flasher

Lycée Jean Lurçat, Perpignan

DAL MLDS 2de

Techni-flasher

Prix spécial du jury
Bijoutiers bio-naturels

Ecole Jules Simon - CM2, professeure : Elsa Charlot

Emma et Sabrine

Bijoutier Bio Naturel c’est un métier qui consiste à récupérer les feuilles qui sont tombées des arbres, pour qu’elles deviennent des bijoux. On choisit de colorer ou non les feuilles pour faire les bijoux, et on les vend dans les bijouteries du monde entier ! En 2O50, ce métier sera pour les hommes et les femmes ! Ils travailleront en deux groupes : un groupe de trois personnes qui ramassera les feuilles mortes avec une machine, la binature, et l’autre groupe travaillera sur la transformation des feuilles en bijoux avec une autre machine nommée la feuillère . Les bijoux seront solides comme des bijoux de fer. Le métier de Laurine et Nathan : il était une fois deux enfants qui s ‘appelaient Laurine et Nathan, ils partirent chercher un métier qui :
1- leur plaisait
2- ne pollue pas
3- qui soit mixte.
Ils partirent à la rencontre de tous les magasins de la ville. Il y avait plusieurs métiers disponibles, mais tous étaient polluants ou non mixtes. Ils décidèrent alors d’ inventer un métier. Ils réfléchirent pendant deux bonnes heures dans leur cabane et trouvèrent un métier mixte qui ne polluait pas : Bijoutier Bio Naturel ! Ils firent de leur cabane un laboratoire:. Ils fabriquèrent deux machines :
1- La Binature,
2- La Feuillère.
La Binature pour ramasser les feuilles mortes et La Feuillère pour fabriquer les bijoux. Ils cherchèrent un nom pour la bijouterie et Laurine trouva « La bijouterie bio ». Nathan était assez d’accord. En grandissant sur ce projet, les deux futurs bijoutiers continuèrent à travailler jusqu’au jour où le directeur d’une bijouterie fermée depuis quelques années leur proposa de racheter sa bijouterie.

 

 

Prix Classe / Texte
Constructeur de ville

Collège Eugene Vigne, Beaucaire

3eme A DP3, professeur : Fabien Dussably

Valentin Blot-Aubry

Bonjour je suis Sébastien et je vais vous expliquer le métier de constructeur de ville. Ce métier qui consiste à créer des villes de A à Z, demande beaucoup d’imagination et de responsabilités. Pour effectuer ce travail,
un Bac + 8 en architecture est nécessaire. Mais les diplômes ne font pas tout ; en effet il faut aussi être passionné et ne pas compter ses heures. Quand un projet est mis en route il faut travailler toute la journée
sans s’arrêter, voire même la nuit. Dans notre entreprise nous sommes 4 hommes et 3 femmes. Cela crée une bonne ambiance et les idées sont différentes. On gagne au départ 5000 € mais le salaire augmente si
on est efficace. Il peut atteindre 20000 € pour de très gros projets. Nous devons penser les conceptions de chaque bâtiment, chaque rue dans toute la ville. Les projets durent généralement 3 à 4 ans pour faire le
plan en détail. Puis des dizaines d’années pour la construction. Généralement nous travaillons partout dans le monde pour tous les clients qui ont assez d’argent. C’est l’état qui paye car cela coute très cher. Pour les
projets nous engageons généralement plus de 5 mille ouvriers pour cet immense ouvrage ! Ce dernier doit être écologique et doit être équipé des dernières technologies en matière d’entretien automatique pour
concevoir une ville moderne. J’espère que les gens vivront confortablement dans les villes que j’ai créées.

 

Prix Classe / Texte – Écoles de Montpellier
Semeurs de plantes sur les toits

École Jules Simon, CM1, professeure : Elsa Charlot

Joaquim et Bilal

Notre métier consiste à parsemer des plantes sur les toits pour réchauffer les hommes et améliorer l’environnement. En 2050, nous avons besoin d’oxygène pour mieux respirer.
Il y a eu trop de pollution et de déforestation. Les plantes c’est génial ! Ça isole bien du froid. En 2050, on a enfin compris qu’il fallait économiser l’électricité et l’énergie en général. Il était temps.... ! Tous les matins,
l’hélicoptère nous dépose sur un toit et nous plantons des palmiers, des roses, des tulipes, des iris, des cactus et de l’herbe. Nous les arrosons et nous enlevons les mauvaises herbes. Nous avons choisi de ne
plus utiliser de produits et nous apportons des fois des insectes qui se chargent d’équilibrer la biodiversité. Quand nous avons terminé, nous appelons l’hélicoptère pour qu’il nous amène sur un autre toit. L’automne
nous aspirons les feuilles avec un aspirateur solaire. Nous, Bernadette et Francis, nous aimons bien ce métier.

Catégorie Maxi-points
Mauvintentionniste

Manon Perez

Score : 45 400

Mauvintentionniste

Prix spécial Artisanat
Tailleur d'étoiles

Thibaut Perez

Je suis tailleur d'étoiles sur la planète Xa (une planète voisine à Xi) et je présente mon métier et ses particularités.

Prix Classe / Vidéo – Blog
Créateur de surjeux

École Jean Jaurès Montpellier - CM1/CM2

Cherby, en CM2, présente le métier de "CS", créateur de surjeux : https://youtu.be/iJAIX7xBxYQ