<< Retour

Prix Maxi-Points
Musicien·ne naturel·le

Théa Koeut

Les Musiciens naturels composent des mélodies qu’ils jouent, dans le but d’apaiser des animaux trop agressifs, que ce soit dans les parcs animaliers, en pleine nature, ou dans des maisons ou pour apaiser certaines personnes en situation mentale compliquée. Pour cela, chacun utilise l’instrument de son choix.

Pour accéder à ce métier, il faut faire 3 ans d’études de la musique et 2 ans d’études des animaux et des humains. Il y a une Entreprise des Musiciens Naturels (EMN) dans chaque région, pour traiter avec efficacité les problèmes et contacter plus facilement les Musiciens Naturels de la région en cas de besoin. L’entreprise reçoit les appels d’urgence, où la plupart du temps, des animaux sont incontrôlables pour certaines raisons. On contacte alors quelques musiciens à proximité du lieu demandé et le musicien désigné s’y déplace aussi vite que possible. Là-bas, il utilise sa musique pour arranger les choses et le paiement du service se fait auprès de l’entreprise.

Pour ce métier, il faut être ouvert d’esprit, pour les différents types de musique, rester calme, en particulier auprès d’animaux stressés, être positif et surtout, accepter le fait que ce métier puisse être contraignant, car il arrive que l’on soit appelé en pleine nuit pour une urgence. Parfois il faut même jouer en équipe pour certaines situations d’urgence, et avoir donc une partition de groupe avec soi au cas où.

C’est un métier plutôt irrégulier, car nous ne sommes pas demandés tous les jours, alors nous avons nos propres activités, même s’il nous est conseillé de préparer de nouvelles musiques pendant notre temps libre. Il y a toujours des Musiciens Naturels très différents, car chacun a son instrument de prédilection et joue un style différent. Hommes comme femmes sont bienvenus, peu importe l’origine.

Prix Individuel / Texte
Thermonaute

Poppy Kerridge

Le métier de Thermonaute consiste à parcourir la planète pour détecter les zones fragilisées par le réchauffement climatique. Pour maintenir la vie des populations et de l’écosystème dans les zones arides et brulées, le ou la thermonaute évalue les risques du réchauffement solaire et met en place avec son équipe des thermodômes pour rafraîchir la zone. Cela permet de transformer l’énergie solaire thermique en source d’électricité. Le thermodôme est une structure immense, transparente qui s’étend sur plusieurs dizaines de kilomètres de circonférence.

Le ou la thermonaute va aussi sur les banquises Arctique et Antarctique. Avec le réchauffement climatique et la fonte des glaces, le froid polaire atteint difficilement les -23°C en 2039 alors qu’il y a 20 ans le froid polaire était facilement à -40°C. Le thermodôme réussit à descendre le froid polaire jusqu’à -60°C.

De nos jours, 876 thermodômes ont été mis en place sur Terre soit environ 26 280 m² de surface habitable préservée. La planète Xi recrute de nombreuses et nombreux thermonautes pour protéger son écosystème. Le recrutement se fait à égalité entre femmes et hommes, 50% des thermonautes sont des femmes et 50% sont des hommes. Le salaire est le même. Il existe plein de stages et de formations pour les enfants qui veulent devenir thermonaute parce qu’ils comprennent la gravité de la situation sur notre planète, et veulent la protéger.

Prix Individuel / Vidéo - Blog
Gazbuster

Calypso Dayez

Ce métier consiste à chasser les gaz polluants

 

Prix Classe 15 ans et + / Texte
Le / La Réfriplanète

Océane CIRIACO, Solène GARNIER et Cathy THOMAS


Classe de 2de, lycée Camille Claudel à Digoin

En 2039, sur la planète Xi les femmes et les hommes qui ont appris à vivre égaux se sont rendu compte que les humains avaient réchauffé tout le système solaire à cause de leurs activités qui dégradaient l’environnement. Les Xiens ont décidé de remédier à ce problème en inventant le métier de réfriplanète. C’est une personne qui travaille tous les jours dans le but de refroidir les planètes qui ont une température trop élevée, à cause du réchauffement climatique. Ils utilisent des machines répandant un froid intense dans les planètes. La machine possède un dard qui s’enfonce dans le sol. Le froid se diffuse à l’intérieur de la planète, ce qui la tempère et évite le réchauffement climatique et tous ses effets. Ce métier permet aux écosystèmes et à la biodiversité de continuer à se développer, de plus les habitants bénéficient d’un bien-être social.

Le/la réfriplanète doit être à 6h30 au réfricentre, avec ses collègues pour se répartir les astres. A 7h30 tous les employés sont sur une des planètes. Ils travaillent jusqu’à leur pause méridienne, puis retournent oeuvrer jusqu’à 18h.

Au début de sa carrière un/une réfriplanète gagne 2 200X (Xibus) par mois. Ils ont le droit à une prime pour Noël. Le plus haut poste est directeur du réfricentre. Ce métier demande un bac spatial qui est constitué de deux thèmes. Le premier est « géographie de l’espace » et le second « vie dans l’espace ». Suivent 4 années d’études avec possibilité de faire un an de formation « connaissance de la machine ». Le métier de réfriplanètedemande d’être organisé pour faire le plus de planètes possible en une journée. Il faut être patient car le/la réfriplanète reste longtemps (2h) sur chaque astre.
Si la préservation de l’environnement vous tient à cœur, vous êtes fait pour ce métier !

Prix Classe 15 ans et + / Vidéos - Blog
Inspecteur·trice respect environnement agroalimentaire

Paul BROSSAY et Antoine DEPASSE


Classe de 2de, lycée Assomption à Rennes

Ce métier consiste à faire respecter les normes environementales dans le domaine de l'agroalimentaire :

Prix Classe - de 15 ans / Texte
FireP-Xi

Inina ACHOUR, Kaina ACHOURI et Léa ROUSSEL


Classe de 5e, collège Bellevue Marie Rivier à Alès

Mon très cher Eliot,

Ma téléportation s’est très bien passée, me voilà arrivé sur la planète XI, dans les années 2039. Cela me fait bizarre, car lorsque je suis parti, j’avais seulement 16 ans, et aujourd’hui, j’en ai 36. J’ai donc atteint l’âge de travailler, et je me suis lancé dans une carrière de journaliste. Pour commencer, j’ai interviewé deux Xiens pratiquant le métier de fireP-Xi, un métier qui consiste à lutter contre les flammes des incendies causés par des coupures d’électricité. Ils peuvent sauver les Xiens des terra motus : ce sont des tremblements de terre. Ils travaillent pour gagner 850 étoiles (environ 18 000 euros). Les FireP-Xi officient dans la fire-station, où se trouvent leurs réserves d’eauculeuse (eau-miraculeuse), ainsi que leur poudre magique, qui permet de se ravitailler en énergie, libérer leurs pouvoirs, voler, ou encore, se nourrir. Ils se déplacent grâce à des camlants (camion-volant), qui se rechargent, grâce à de l’énergie solaire, qu’ils trouvent sur la planète E.S (énergie solaire).

Pour être FireP-Xi, il ne faut pas faire d’études, mais il faut avoir de nombreuses qualités, comme : être courageux, ne pas avoir peur du vide (pour pouvoir aller chercher les Xiens tombés dans le grand trou causé par les terra motus), être à la pointe de la technologie, être solidaire (pour sauver les autres), ce qui implique le service à la personne. Puis, pour finir, je leur ai demandé, s'il y avait des différences de salaire entre hommes et femmes, et ils m’ont répondu, que dans leur société, il n’y a aucune différence entre hommes et femmes, car ils vivent dans une société où l’égalité règne.

Prix Classe - de 15 ans / Vidéo - Blog
Xinéticien·ne

Mathias BEAUDREY, Isis Gabrielle DOLNY, Maxence DRAUX, Sofia GIRO et Émilie MICHELOT

Classe de 5e, collège Alphonse Terroir à Marly

Ce métier consiste à préserver la faune sur Xi :

Prix Écoles élémentaires de Montpellier
Télépathicien·ne

Élèves de CM1/CM2

École élémentaire Jean de La Fontaine à Saint-Brès

Ce métier consiste à lire dans les pensées. Il s'exerce de différentes manières : dans la sécurité, ou dans la santé.

Prix spécial du Conseil Académique de la Vie Lycéenne
Police d'égalité

Louane CEYLAN et Mathéo RODRIGUES

Classe de 2de, lycée Camille Claudel à Digoin

Pouvoir amener la justice n’importe où : la police de l’égalité de la planète XI le promet. En effet, à chaque injustice commise par les Hommes, la police intervient, en se téléportant car cela est écologique ! Ce métier compte autant d’hommes que de femmes. Pour le faire, au lycée, il faudra choisir la spécialité Humanité, Littérature et Philosophie, Histoire Géographie, Géopolitique et Science politique et enfin SVT sans oublier l’option sport pour perfectionner ses compétences sportives. On y apprend les valeurs de la vie telles que la tolérance, le respect, l’honnêteté. Après il faut faire une Humanité (fac avant) pour y faire des études de droits afin d’apprendre les lois. En parallèle, on pratique du sport afin d’être dans les meilleures conditions. Nous nous déplaçons à travers la planète afin d’aider chaque personne dans le besoin. Le métier consiste à rendre la justice, pour ce faire ces policiers voient à travers un énorme écran magique chaque discrimination telle que le racisme, le sexisme, le harcèlement mais aussi tout acte de violence. En revanche pour les disputes entre amis ou de couple la police de l’égalité ne peut intervenir (car la colère est humaine !) à moins que la violence deviennent trop importante ou physique. On mesure le taux de la violence et de cette colère grâce à une puce qui mesure la tension et le rythme cardiaque des gens, cette puce est implantée à la naissance. Pour moi, policier de l’égalité, ce métier m’était destiné étant quelqu’un de très juste et qui aime les relations humaines. Par contre ce métier demande beaucoup de temps même si mes collègues et moi nous relayons les postes. De plus, c’est un métier demandant énormément de force physique aussi bien que mentale. Un beau métier pour un monde meilleur sur la planète Xi !

Prix spécial Artisanat
Menuisier·ère en 2039

Léa BELLEVILLE, Abdallah BEN ALLA, Noam BOULHARTS, Tidiane CISSE, Ilona LENOTRE, Youssef MABROUK, Meryem MERBAH, Alou N’DONGO, Lenny SAINLO, Diarry SAKHO, Lucas SANSONNET et Bala SISSAKO

Classe ULIS, collège Les Châtelaines à Triel-sur-Seine

En 2039, nous aurons toujours des menuisiers·ères ! Mais ce métier aura évolué :